AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

 Les joyeuses retrouvailles

AuteurMessage
Mon nom est
Anya Althaia
avatar
Je suis Pilote F-302 sur l'USS Hammond

Messages : 49

Fiche Personnelle
Nationalité : Habitante de la Galaxie
Grade : Civil
Relations :

MessageSujet: Les joyeuses retrouvailles   Mar 6 Déc - 21:06

Anya avait entendu de drôle de rumeurs. Cela lui semblait peut probable voir farfelue, mais concernant cette personne farfelue lui correspondait bien. Un vaisseau c’était écraser sur la planète, très spectaculaire d’après les dires. D’après certaines personnes de l’Hammond, le message que la base avait reçu était similaire à celui d’Anya, non pas dans les propos, mais dans la folie.

Elle avait donc demandé au commandant Carter pour se rendre sur la base, ce qu’elle accepta. C’était donc avec joie qu’elle se rendait sur la terre ferme pour voir ce fou qu’elle connaissait peut-être. Et si c’était lui, tout ce qu’elle pouvait dire c’était qu’on pouvait dire tout ce qu’on voulait de cet homme, mais qu’il était quelqu’un de plus ou moins réglo. Du moins elle n’avait jamais eu à se plaindre de lui.

Elle atterrit au hangar, sorti du vaisseau, puis demanda ou était la personne qui s’était crashée. La réponse fut simple, il était reste près de la serre, là ou il avait atterrit d’urgence et essayait de réparer son vaisseau. Elle prit donc la direction de la serre, tout en se demandant comment il avait pu atterrir ici, car d’après ses souvenirs il n’était pas mauvais pilote. Peut-être un client mécontent , qui sait ? Ou une panne, comme elle, il était aussi fou qu’elle pour ce genre de chose. Où alors il s’était endormi aux commandes, il en était capable. Enfin toutes ces hypothèses étaient plausibles si c’était bien l’homme auquel elle pensait et elle espérait que c’était lui.

Quand Anya arriva sur les lieux du crashe, elle regarda l’état du vaisseau et éprouvait de la peine pour celui-ci. Il était en piteux état et elle se demandait comment il allait bien pouvoir le réparer qui que ce soit. Anya pouvait remarque que les dégâts n’étaient pas dû rien qu’au craché et se disait qu’il avait du encore s’être mis dans une histoire complètement folle et égale à lui même. Elle contourna le vaisseau pour voir le reste et elle le trouva. Elle fut contente de constater qu’elle ne s’était pas trompée de personne et aussi de voir cette personne.

« -Alors, dis moi, qu'est-ce qu’y a bien mettre ton vaisseau dans cet état, Archi?»


Elle souriait, attendant la réponse de cet énergumène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shacka.be
avatar
Je suis Pilote F-302 sur l'USS Hammond

Messages : 42

Fiche Personnelle
Nationalité : Habitante de la Galaxie
Grade : Civil
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Mar 6 Déc - 21:44

Journée banale, coincé sur une planète banale. Mais avec un certain charme! Archibald A. Dock était en un seul morceau et il avouait que sur ce coup, il avait eu un culot d'enfer! Ce jeune major l'avait bien aidé à atterrir et les dégâts auraient pu être pire. Bon, son vieux rafiot était complètement hors service, et il pleurait intérieurement son vieil ami, mais se connaissant, il allait passer moult après-midi à le réparer. Bon bien sûr, il n'avait pas prévu de signer pour le programme Eridanus, mais comment dire... Il n'avait pas eu réellement le choix. Il avait rencontré son pseudo supérieur, à qui il avait fait un effet montre, ou pas. Qu'importe, une fois que son vaisseau serait en état, il partirait le plus vite possible. Quoique la tentation de visiter des mondes, de faire des arnaques sur le dos des autres étaient tentantes.

Il avait donc passé la matinée au labo, boudant dans son coin et fumant la pipe. Un linguiste trop bavard avait tenté de lui tirer les vers du nez, mais il s'était envoyé voir ailleurs, dans les règles de l'art. Après s'être endormie sur les notes d'une jolie archéologue, il était parti manger, avant d'aller piquer du matos au hangar. On l'avais laissé faire, de peur de se faire gronder. C'est qu'il s'était à peine coiffé, et ressemblait à un savant fou, prêt à faire exploser un truc. Et donc par mesure de survie, on l'évitait. Cela tombait bien, Archie n'aimait pas les gens. Enfin il en aimait qu'une toute petite moitié, voir une infime moitié, voir un dixième de centième. Ce qui était pas si mal compte tenu de l'énergumène.

Il bricolait donc, quand il entendit une voix familière. Redressant la tête, sans la tourner vers la nouvelle venue, il se remémora en détail les transactions effectuées avec elle. C'est que toutes ses connaissances étaient liées au boulot, et pour ça, il avait une mémoire d'éléphant. La demoiselle cependant avait été réglo, bien que le vieux fou la soupçonnait d'aimer piquer des objets.

"Althaia, ça fait un bail. Toi aussi tu t'es engagé dans ce programme idiot?"


Toujours autant de tact, c'était sa touche de glamour... L'arnaqueur se souvenait qu"il avait un message à faire passer, mais sa mémoire était trop occupée à recompter sa fortune, pour s'en souvenir pour l'instant.

"Ce qui a pu abîmer mon beau rafiot? Je pense le moteur que je me suis acheté, certainement trafiqué par l'Alliance Luxienne, qui comme de par hasard, arrivait au même moment. Tu te souviens que je ne suis pas haut placé dans leur coeur."

Archibald était sur la liste rouge de cette fichue Alliance. Mais à présent il en riait. "C'est marrant, je sais que j'ai un truc urgent à te dire. Mais je dois être trop vieux, j'arrive plus à m'en souvenir."

Il décida enfin à se relever, ôta ses grosses lunettes et alla serre la main de la jeune pilote. Puis dans un élan de gentillesse, la prit dans ses bras. "Alors jeune fille, que faites-vous si loin de chez vous? Ce n'est pas une place pour la jeunesse ici." Puis il retourna bricoler, attendant la réponse. Les élans d'affection, c'était pas son truc...


Dernière édition par Archibald A. Dock le Mer 7 Déc - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Anya Althaia
avatar
Je suis Pilote F-302 sur l'USS Hammond

Messages : 49

Fiche Personnelle
Nationalité : Habitante de la Galaxie
Grade : Civil
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Mer 7 Déc - 9:46

Décidément il n’avait pas changé, toujours aussi directe, et une case en moins, un peu comme elle sur ce détaille. Cette personne avait été une des plus importantes pour Anya et une des plus utiles également. Si elle avait besoin d’un renseignement, elle allait lui demander ou si elle avait besoin de quelques choses de spécifique c’était encore lui qu’elle allait voir. Mais valait mieux être réglo avec ce genre de personne, ce qu’elle avait toujours été du moins avec lui et Vala. Et aussi les deux seuls à vraiment aimer.

Elle se demanda qui lui avait laissé un message, un amant à sa recherche ? Ou encore une personne qui lui était extrêmes reconnaissants et qui voulait lui faire un don. Peut-être allait-il lui donner un tout nouveau vaisseau qu’elle pourrait piloter de toutes les manières inimaginables. Les yeux d’Anya brillèrent rien qu’en pensant à ce tout nouveau vaisseau. Malheureusement pour elle, Archi ne savait plus de quoi il s’agissait, peut importe cela ne devait pas être important ce disait elle. Et puis elle avait d’autres chats à fouetté que d’entendre une réclamation ou autre chose. C’est donc avec un plaisir qu’elle répondit aux questions de son vieil ami. Elle répondit à la première question.

« -Oui, en tant que pilote de vaisseau de chasse. C’est très marrant, tu devrais venir une fois avec moi. Le pourquoi, disons que le commandant à su trouver une de mes faiblesses… Vala. Elle est avec les terriens depuis un petit bout de temps, mais elle a fortement changé… Et puis… »

Elle marqua un temps d’arrête, car ce qu’elle pensait se comme admettre certaine chose qu’elle ne voulait pas, du moins pour le moment. Elle décida donc de parler de toute autre chose, même si elle se doutait que cela ne passerait pas inaperçu.

« - Et puis, le commandant du vaisseau terrien m’a sauvé la vie. Donc c’est un peu pour rembourser ma dette envers elle. Mais et toi qu'est-ce qui t’amène par ici. Ce n’est pas rien que le message que tu dois me délivrer… et tes moteurs hs ? Ni même pour le cadre. Et je suis sûre que si tu fais un petit effort tu vas te souvenir du message »

Elle était curieuse de savoir ce qui l’amenait par ici, et aussi ce que ce message contenait. Anya savait attendre, et l’arnaqueur savait très bien que s’il le fallait, elle allait rester planter là pendant toute une semaine. C’était que cette fille était très obstinée en plus d’être folle. Parfois elle le soupçonnait de cacher certaines choses qui pouvaient être très utiles. Mais qu’importe elle n’avait jamais eu de problème avec ce qu’il lui avait vendu et c’était un personnage qu’elle aimait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shacka.be
avatar
Je suis Pilote F-302 sur l'USS Hammond

Messages : 42

Fiche Personnelle
Nationalité : Habitante de la Galaxie
Grade : Civil
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Mer 7 Déc - 11:39

Archibald continuait de rafistoler son ami de métal et écoutait Anya. Il esquissa un sourire moqueur, en entendant la belle raconter sa "dette".

"Huhu tu as une dette que tu rembourses. Je m'en souviendrais si je croise un de tes détracteurs. Vilaine fille."

Il ponctua sa phrase d'un clin d'oeil avant d'aller s'asseoir sur une caisse et d'allumer sa pipe. Entre deux ronds de fumée, il posa son esprit un instant. Il était vrai, qu'il était intrigué par ce programme et ses objectifs. Mais il se voyait mal participer de pleins gré à ce genre de chose. Il avait une routine, qu'il se voyait mal briser d'un seul coup. Cependant, il gardait ses pensées pour lui, car il n'aimait pas abattre ses cartes trop tôt.

"Mal Doran est dans le coin? Ca ne me surprend guère du coup. Il te fallait une sacré bonne raison de rester. Moi qui croyait que c'était un jeune éphèbe dont tu te serais éprise."

Il aimait bien taquiner ses clients. Bien qu'aujourd'hui, il considérait Anya plus comme une amie que comme une cliente. Enfin un début d'amitié. Il n'avait jamais eu de véritables amis, et c'était loin de se faire vu son caractère.

"Pour la raison de ma présence ici : le plus grand des hasards. Je me dirigeais sur une planète pour effectuer des repérages pour une éventuelle transaction. Je dormais paisiblement et les moteurs ont flambés. J'ai juste eu le temps d'enclencher les boucliers pour rentrer dans l'atmosphère et j'ai foncé droit sur vous. Grâce au Major Machinchose; Mandela je crois, j'ai pu atterrir sans blesser qui que ce soit. Mais mon vieux navire en a pris un coup."

Il jeta un bref coup d'oeil vers son navire, d'un air nostalgique, avant de pointer un doigt vers la pilote : "Mais j'ai sauvé mes trésors et ma fortune. Jusqu'au bout je me battrais pour ma richesse. C'est ce qui fait mon charme!" L'avare avait parlé. Il continua de fumer sa pipe et sortir une montre. Nouvelle, il avait eu via un homme qui lui avait demandé de délivrer un message... Message qu'il avait oublié justement, alors que le destinataire était en face de lui.

"Et si tu me parlais de la vie ici? Je serais curieux d'en apprendre plus, histoire de voir si je peux m'incruster et faire du profit ici. Quoique la perspective d'emmerder le département de la culture est tentante. Car je me suis fait engager en tant que diplomate!"

Il avait été fier de cette trouvaille. Quoique s'ils allaient sur une planète ou il était resté en mauvais termes, la situation serait comique pour l'équipe. Mais ça, il s'en foutait pour l'instant. Il avait des pièces de rechanges, de la nourriture et un peu de tranquillité pour revoir ses finances. Ce n'était pas si mal que ça en y repensant. Et il revoyait une vieille amie, même s'il n'arrivait toujours pas à mettre le doigt sur le message...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Anya Althaia
avatar
Je suis Pilote F-302 sur l'USS Hammond

Messages : 49

Fiche Personnelle
Nationalité : Habitante de la Galaxie
Grade : Civil
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Mer 7 Déc - 13:07

Toujours à tourner au tout du pot et ne jamais abattre toutes ses cartes directement. Elle le reconnaissait bien là. Elle écouta le récit de cet énergumène, comme un enfant écoute un parent raconter une vieille histoire. Faut dire que ce monsieur avait de fabuleuses histoires, les plus étonnants qu’Anya ai entendus. Tout ceci changea quand elle la vit, elle faisait partie du passer, mais celui-ci revenait la chercher d’après ce qu’elle pouvait voir. Et lui, le gentil arnaqueur, la regardait comme si elle lui appartenant tout en fumant ça pipe.
Anya n’était pas devenue pale comme n’importe qui fuyant son passer serait devenu. Non, elle la regardait fixement ce demandant pourquoi Archi l’avait et que lui voulait ce fantôme. Ce qu’il avait bien pu faire, encore et pour ne pas changer. Elle bouillonnait déjà rien qu’à l’idée d’entendre ce qu’Archi allait lui dire.
Mais elle essaya de passer outre ces pensées et de répondre a son ami le plus calmement possible. Ce fut un échec cuisant, car elle lui parlait de manière sèche.

« Tu trouveras de quoi te plaire ici. Lors des missions tu pourras faire ton petit commerce sans trop de difficulté. Si non sur la base, tu sais moi tant que j’ai mon vaisseau, je suis contente. »

Ce fut les seuls mots qu’elle lui adressa et elle continuait à regarder cette montre. Elle ne pouvait s’empêcher de penser à son père et au problème qu’il avait certainement. Sinon il n’aurait pas envoyé Archi la chercher et ne lui aurait pas donné cette montre. Et puis après tout ce n’était pas ses affaires, enfin si quand même un peut… Mais elle se disait qu’elle ne lui devait rien du tout, ou presque. Puis soudain elle commença à râler contre Archi et lui demande ce qu’elle ne voulait pas savoir.

« - Arrête de jouer avec cette montre! »

Elle marqua un temps d’arrêt, pris une grande inspiration et posa calmement sa question.

« - Laisse moi deviner il se noie dans ses dettes et me demande gentiment de revenir pour l’aider à les éponger ? »

Encore une pause,elle connaissait bien son père et elle savait que s'il avait besoin d'elle ce n'était que pour une question d'argent. Ainsi avec sa poule au oeufs d'or, comme il le disait si bien à ses amis, allait lui faire gagner plein d'argent. Elle reprit sans laisser le temps à son ami de répondre.

« - Il n’est pas question que j’y aille. Je ne suis pas sa banque! Il n’a pas le droit de me demander juste parce qu’il a encore besoin d’argent ! C’est pour ça que je suis partie des champs de courses ! Pour ça que je ne suis jamais revenu ! Mais il se prend pour qui ! Et ne me dis pas mon père, car à sa place j’aurais honte de demander un truc pareil à sa fille ! »

Elle se calma légèrement.

« - T’a-t-il dit combien il devait, Archi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shacka.be
avatar
Je suis Pilote F-302 sur l'USS Hammond

Messages : 42

Fiche Personnelle
Nationalité : Habitante de la Galaxie
Grade : Civil
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Mer 7 Déc - 14:43

"Aaaaaaaaaah mais c'était ça! Ouep ton père est passé me voir sur Carousal."

La planète de la débauche. Archibald n'y passait plus pour picoler, mais tout le monde savait qu'il s'y posait souvent. Il y allait maintenant pour rendre visite à une petite famille. Il jouait avec leur fils de dix ans et il lui apprenait la mécanique. Et en douce quelques techniques pour mentir et arnaquer les gens. Archie aimait bien ce petit bout d'homme. Surtout le cran qu'il avait eu, en allant le chercher parmi les ivrognes, et le tirer de là. Personne d'autre n'aurait fait ça, peut-être Isabella. Oui... Dans un sens, cet enfant lui rappelait le caractère fougueux de sa femme. Alors il ne pouvait qu'aimer ce garçon.

Ils réparèrent donc le Drom, quand un homme vint à leur rencontre. L'arnaqueur n'aimait pas ça du tout. Il connaissait cet homme, mais encore mieux sa fille... Anya Althaia. "Oi Althaia! Tu es un peu loin de chez toi! Tu te serais perdu entre deux paris?" BIM. Il se prit une clé à molettes dans le visage. Il ria un bon coup, avant de sauter et d'aller à la rencontre du patriarche de la famille Althaia. Ce qu'il allait entendre n'était pas une bonne nouvelle, loin de là. Et la tâche qui allait lui être confiée ne serait pas une partie de plaisir. Qui aurait cru qu'il tomberait sur Anya par hasard, en s'écrasant sur cette fichue planète.

"Vous avez un nouveau message. Message de votre père : Je suis dans la merde, je dois une grosse somme d'argent. Viens m'aider. BIIIIIIIP." Il tira une dernière bouchée et éteignit sa pipe. Il regarda la jeune pilote d'un air sombre, avant d'enchaîner. "Ouep ton père a encore perdu des paris. Et ouep, il n'a pas le droit de te demander ça. Maintenant moi je ne suis que le messager. J'aurais préféré qu'il aille voir ailleurs, mais il m'a payé pour."

Il n'aimait pas voir la mine d'Anya. Celle-ci tenter d'éteindre la rage intérieure qui l'animait et elle peinait à le faire. Archibald n'appréciait pas le comportement de son père. A sa place, s'il avait été le père de cet petit bout de femme, il aurait tout fait pour l'aider à développer son don, sans en tirer profit. Lui ne tirer profit que de ses actes et était très fier de ce qu'il était devenu. Quand il regardait un objet de sa collection, il pouvait se vanter fièrement de l'avoir eu à la sueur de son front.

Archibald porta la main à sa poche de veste et en sortit une mini-grenade qu'il lança à Anya. " Je ne te dis pas d'y aller, loin de là. Mais il est venu demander un coup de main, même à toi. Il est désespéré. Maintenant, tu es assez grande pour assumer tes actes. Cependant prends garde à toi." Il s'arrêta un court instant, avant d'esquisser un sourire et de lui dire : "C'est que je tiens à mes fidèles clients." Il n'arrivait pas à dire amis, c'était encore trop dur pour lui. "Quoique tu fasses, tu auras ma bénédiction éternelle... Et quelques objets si tu le désires. Bon j'aurais du te demander une compensation, mais vue la teneur de la tâche, je ne vais pas t'infliger ça." A contrario, il lui jeta un bracelet, celui d'Isabella, auquel il avait rajouté une puce pour localiser son porteur. "Garde le. C'était à ma femme. Mais je trouve qu'il te va bien." Et il se retourna pour aller travailler, attendant la réponse de la pilote. Au moins, si elle partait et qu'elle avait des ennuis, le Capitaine A. Dock pourrait la localiser. Tout un suivit de clientèle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Anya Althaia
avatar
Je suis Pilote F-302 sur l'USS Hammond

Messages : 49

Fiche Personnelle
Nationalité : Habitante de la Galaxie
Grade : Civil
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Mer 7 Déc - 19:06

Elle détestait vraiment tout ça et n’avait aucune envie d’y aller. Mais si elle n’y allait pas, elle allait surement s’en vouloir. Anya râla encore plus en se disant que sa loyauté envers les autres était du grand n’importe quoi, du moins envers cette personne. Elle aurait voulu en cet instant précis n’être qu’une fille qui n’en avait rien à faire de tout cette affaire. Elle attrapa, les mini-grenades continua, à écouter son vieil ami et ensuite accepta ce bracelet. Elle savait qu’il était précieux pour lui, mais lui savait que malgré tout elle irait aider son père.
Elle ne put s’empêcher de sourit en voyant la réaction de Archi, il ne donnait rien gratuitement, même à ses meilleurs clients et encore moins ce bracelet. Elle lui sourit.

« - Tu sais que tu agis plus comme un père que lui. »

Elle commença a prendre la direction opposer à Archi tout en le remerciant et qu’elle allait prendre soin de ce bracelet. Puis elle se retourna une dernière fois vers lui en lui disant.

« - Tu sais quoi, un jour c’est ce qui me perdra… Cette loyauté. Oh au fait Archi, il y a bien un jeune éphèbe dont je suis éprise, mais ne l’ébruite pas. Je tiens à ma réputation. »

Puis elle s’en alla, d’abord sur l’Hammond pour ramener son chasseur et dire à Sam qu’elle devait partir quelque temps, mais qu’elle reviendrait. Le Colonel compris rien qu’en l’entendant qu’essayer de la convaincre de reste était peine perdue, elle lui avait offert son aide, mais Anya l’avait refusé et puis elle avait juré de revenir le plus vite possible.

Après quoi elle retourna à la base à bord de son vaisseau cargo pour dire au revoir à Vala et Jiang. Elle allait voir en premier Vala qui lui parlait de Daniel et de diverses choses. Anya la laissait parler et rigolait en voyant Vala la survolter c’est quand elle lui demanda son avis qu’Anya lui annonça qu’elle partait pour quelque temps, sans rentrée dans le détail. Mais son amie, la connaissait et connaissait son passer elle n’eut donc pas trop de mal à savoir ce qui pouvait bien faire bouger notre jeune pilote et une longue conversation s’en suivit. Puis elle s’excusa auprès d’elle, mais elle devait voir une dernière personne. Elle frappa à la porte du Jaffa et rentra en lui souriant et lui disant simplement bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shacka.be
Mon nom est
Jiang Li
avatar
Je suis Membre de SG-E5

Messages : 73

Fiche Personnelle
Nationalité : Jaffa
Grade : Soldat de 1ère classe
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Mer 7 Déc - 19:37

Le Jaffa était resté dans ses quartiers. Il avait récupéré à peine de son bad trip, et profitait de ses moments de libertés pour méditer. Aucune mission n'était prévue pour lui et il devait avouer que le terrain lui manquait. Il était un homme d'action avant tout. Pour l'heure, seul le Kel'norim primait.

Le temps semblait durer une éternité et Jiang n'était plus très concentré. Il fila donc prendre une douche et enfila un kimono en lin noir, avant de se préparer du thé. Il se demandait si Anya allait bien. La nuit suivant son malaise, elle était restée avec lui. Beaucoup de choses avaient été dites, et ils s'étaient rapprochés. Cela avait fait du bien au soldat, mais il ne voulait pas bouleverser ce processus.

La théière était prête et lentement il exécuta les gestes appris. Il pouvait le faire les yeux fermés et c'est ce qu'il fit. Sauf qu'il n'avait pas prévu que l'on frappe à la porte. Et le pauvre Jaffa renversa le thé à côté. "Et m...." Et oui, il avait appris à jurer à la terrienne, surement la mauvaise influence de quelques soldats. "Une minute j'arrive!" Il épongea vite fait, se renversa un verre et ouvrit... pour tomber sur elle...

Elle qu'il aimait de tout son être. Elle qui avait été là pour lui, même quand il doutait de sa propre existence. La belle Anya, la douce Anya. Un magnifique sourire éclaira le visage du Jaffa, qui la fit entrer. "Je ne m'attendais pas à te voir! Entre! Installe toi!" Il fonça vers son armoire et pris une autre tasse. "J'étais justement en train de préparer du thé, il est tout chaud. Profites en."

Il servit sa douce et pris le temps de la regarder. Il connaissait Anya par coeur et se doutait bien que quelque chose n'allait pas. Mais il ne voulait pas la brusquer en rentrant dans le vif du sujet brutalement. "Tu es en permission? Que fais-tu sur la base?'"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Anya Althaia
avatar
Je suis Pilote F-302 sur l'USS Hammond

Messages : 49

Fiche Personnelle
Nationalité : Habitante de la Galaxie
Grade : Civil
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Mer 7 Déc - 20:38

Elle le regarda faire toujours en lui souriant, elle enregistrait tout pour ne pas en perdre une miette et pour ce rappel quand elle ne serait plus ici. Elle ne voulait toujours pas lui avouer ce qu’elle ressentait et à vrai dire elle avait du mal à se l’avouer aussi. Elle alla s’asseoir. Il lui mit une tasse, puis lui demanda si elle était en permission ce à quoi elle lui répondit.

« - On peut dire ça. Et le pourquoi de ma présence… »

Elle ne savait pas trop si elle devait lui dire ou non. Tout ce qu’elle voulait à ce moment précis était d’être une dernière fois avec lui, car elle ne savait quand elle reviendra. Ça pouvait être dans quelques mois ou dans 1an, et entre temps il aurait peut-être trouvé quelqu’un d’autre. Elle le regardait droit dans les yeux sans dire un mot. Elle décida de ne rien dire, du moins pour le moment.

« - Une visite à un ami qui s’est écrasé près de la serre »

Elle ne lui mentait pas, elle ne disait juste pas tout. Elle but un coup à la tasse et félicita le Jaffa pour son thé, qu’elle trouvait excellent. Il la remercia et ils tombèrent de nouveau dans le silence, mais Anya elle ne le quitta pas des yeux. Elle se demandait juste pourquoi elle était si lente. Pourquoi elle fuyait, avant de se dire qu’elle rendait peut-être tout cela un peu exagérer. Après tout elle n’allait pas à la mort, mais juste aider son crétin de père. En définitive, ce n’était qu’un peu d’argent à rembourse… un peu non connaissant son père c’était un somme astronomique qui ne pouvait pas être soldé si facilement. Elle écumait encore contre son géniteur, et il y avait de quoi, du moins c’était l’avis d’Anya.

Jiang, lui, proposa encore du thé, elle sortit de ses pensées et accepta. Elle le regarda faire, toujours en silence et puis quand il posa la théière, elle prononça son nom, il lui répondit, elle prit la tête de Jaffa entre ses mains et l’embrassa.

Ce baiser était plus qu’un petit baisé, il était passionné. Avide des lèvres du Jaffa, ses mains elles glissèrent comment un effleurement sur la peau de Jiang, puis sur le kimono pour arriver à la ceinture qu’elle défit doucement, alors qu’elle continuait à l’embrasser. Elle ne voulait qu’une chose à se moment précis, passer un dernier moment avec ce Jaffa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shacka.be
Mon nom est
Jiang Li
avatar
Je suis Membre de SG-E5

Messages : 73

Fiche Personnelle
Nationalité : Jaffa
Grade : Soldat de 1ère classe
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Jeu 8 Déc - 15:06

« - Une visite à un ami qui s’est écrasé près de la serre »

Etrangement, le Jaffa n'était pas surpris. Le nouvel arrivant semblait tellement farfelue, que sa farfelue a lui devait forcément le connaître. Ce qui attisait la curiosité de Jiang, en même temps que la jalousie. Il se doutait bien, qu'il n'était pas le seul homme dans la vie d'Anya, mais il avait du mal à accepter cette notion. Il se promit cependant un jour d'aller voir ce Capitaine, histoire de faire plus ample connaissance avec lui. Pour l'heure, il profitait de la soit disant permission d'Anya, et de sa présence en ces lieux.

Elle félicita pour son thé et il rougit. Elle était l'une des rares à pénétrer l'intimité de ce soldat et a partager ses moments les plus secrets. Il la remercia donc en lui relevant une mèche de cheveux et lui proposa une autre tasse. Il se rendit compte qu'elle n'était pas dans son assiette, que quelque chose n'allait pas. Chose étrange alors qu'elle était censée avoir vue un ami. Mais il n'osa dire un mot, de peur de brusquer sa belle et de casser cet instant.

Instant qui devint par la suite sensuel. Anya se jeta en quelque sorte sur Jiang, l'embrassa et commença à le déshabiller. Les mains de son adorée parcouraient son corps, et un frisson d'excitation le parcourut intérieurement. Cet instant, il l'avait toujours rêvé et espéré, mais alors qu'il se produisait, il se posait moult questions. Pourquoi maintenant? Sur le ton de la plaisanterie, il demanda, tout en arrêtant la main baladeuse d'Anya :

"Mince alors, moi qui croyais que j'allais abuser de ton corps, je me retrouve en position de faiblesse. " Il allait lui demander ce qui n'allait pas, mais il avait peur. Il ne savait jamais sur quel pied danser avec la demoiselle Althaia. Aussi, égoïstement, il retira sa main, embrassa sa douce et l'allongea sur le lit. Ses mains caressait délicatement le corps du pilote, son souffle chaud se posait contre la nuque de la jeune femme et bientôt, leur corps ne firent plus qu'un. A cet instant, la base elle-même disparut, laissant place à l'amour passionnel d'un Jaffa et d'une pilote. Doucement, Jiang embrassa sa bien aimée et murmura son nom "Anya", comme s'il était trop précieux. Jiang murmura autre chose, qui aurait un impact sur la belle, mais qui représentait beaucoup pour lui : "Je tiens à toi". Il n'arrivait pas encore à dire "je t'aime", mais ce n'était qu'une question de temps, avant qu'il déclare sa flamme à sa douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Anya Althaia
avatar
Je suis Pilote F-302 sur l'USS Hammond

Messages : 49

Fiche Personnelle
Nationalité : Habitante de la Galaxie
Grade : Civil
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Jeu 8 Déc - 17:04

Anya elle se lassa bercer par ce que lui offrait le Jaffa, ainsi que par ses paroles. Bizarrement cela ne l’effrayait pas, au contraire elle avait aimé les entendre. À ce moment-là elle lui avait souri, non pas un de ses sourires pour cacher quelques choses ou encore combler un vide, non. C’était un véritable sourire qui venait du plus profond de son être, comme pour le dire exactement la même chose. La suite nulle besoin de l’explique, les mots suffisent à eux même.

Anya s’était un peu assoupi et elle ne se réveilla que plusieurs minutes après et quand elle ouvrit les yeux, elle le vit en train de la regarder. Elle l’embrassa, puis se blottis contre lui. Elle aurait voulu reste là encore et encore, sans devoir partir. Avoir juste un peu plus de temps, même si elle n’était pas capable de lui ce qu’elle ressentait. La seule chose de positif qu’elle trouvait à cette situation était bien ce moment passer avec Jiang. C’est pourquoi elle décida de repousser de quelques heures son départ et de rester là contre le Jaffa. Mais elle devait lui dire, elle avait peur qu’il le prenne mal, qu’il se dise qu’elle l’avait utilisé, qu’elle se fichait de lui. Or, rien de tout cela n’était vrai, mais au vu de son passer on ne pourrait pas en vouloir au Jaffa, s’il pensait ça. Elle l’embrassa à nouveau, prononça son nom doucement. C’était là le début des aveux de la pilote, certain qui allait plaire au Jaffa et d’autre qui lui conviendrait moins

« -Jiang… Je tiens à toi aussi et plus que je ne laisse paraître.»

Elle marqua un temps d’arrête se disant que ces paroles comme ses choses que Vala lui avait montrées une ou deux fois et se disait que cette TV était une chose bien dangereuse et abrutissante, mais elle continua.

« Je dois partis et je ne sais pas combien de temps. Crois-moi si je pouvais reste ici, je le ferais sans hésiter. Mais je n’ai pas le choix. Tout ça parce que j’ai un idiot père. Je sais que ça fait un peu la même chose qu’il y a 4ans, quand je suis partie sans rien dire. Mais là je te le dis, et en plus de te dire que je pars, je rajoute que je reviendrai. Bien sûr tu n’es pas obligé de m’attendre, même si je préférai que oui, mais on ne sait jamais. Peut être que tu vas rencontre une jolie militaire et que tu vas être épris d’elle. Et quand je reviendrai, je serai dévastée de te voir recouler avec cette fille, qui sait peut être que j’aurais envie de me battre contre elle et une de nous deux mourra dans cette bagarre… J’espère que ça sera elle qui y passera. Et bien sûr tu m’en voudras à moi, si c’est moi qui suis toujours en vie, et donc tu ne voudras plus me parler et là je me suiciderai de chagrin… Bon d’accord je partirai, car le suicide ce n’est pas mon genre… Jiang je tiens à toi, mais je suis désolée, je dois partir. »

Elle termina donc son monologue, par cette dernière phrase dit tristement. On pouvait voir que tout cela lui était douloureux d’annoncer cette nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shacka.be
Mon nom est
Jiang Li
avatar
Je suis Membre de SG-E5

Messages : 73

Fiche Personnelle
Nationalité : Jaffa
Grade : Soldat de 1ère classe
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Jeu 8 Déc - 17:39

« -Jiang… Je tiens à toi aussi et plus que je ne laisse paraître.»

Ces mots eurent l'effet d'une bombe à l'intérieur du Jaffa. Ils venaient de passer une étape dans leur relation. Etape qui allait cependant être mise en suspend. Sa douce et tendre se lança enfin et avoua ce qu'elle avait sur le coeur. Elle devait partir, pour aider son père. Jiang ne pouvait rien dire face à cette raison, lui-même en aurait fait autant, même si ses parents ne connaissaient pas la vérité sur sa nouvelle vie. La famille était une institution trop complexe à comprendre. Anya semblait si sincère; même dans son délire de tuer une future conquête. Son monologue était touchant, mais terriblement drôle, que le Jaffa se plia en deux, tellement il riait.

Puis il prit la pilote dans ses bras et lui chuchota à l'oreille : "Espèce de toi. Tu crois franchement que je vais t'abandonner pour une autre, alors que je viens tout juste de te retrouver. Non très chère, vous m'aurez sur le dos encore un bon moment." Il l'embrassa ensuite, d'un baiser à la fois tendre et passionné, avant de détendre l'atmosphère : "Et puis tu sais, dans mon équipe Caitlin s'est amourachée du McGready et Cameron aime les femmes. Tu n'as donc rien à craindre." Et il ponctua sa phrase d'un clin d'oeil et d'un sourire coquin avant de refaire un câlin à sa douce : "Evidemment que je t'attendrais, mais cela ne m'empêchera pas d'être mort d'inquiétude pour toi. Quoique tu décides de faire, prends soin de toi. Et n'oublie pas de me revenir."

Cette dernière phrase lui déchira le coeur et il s'allongea sur le côté, cachant la larme qui venait de couler sur sa joue. Il se retourna à nouveau vers Anya et lui caressa le visage. Il n'avait pas besoin de dire plus, Anya connaissait Jiang par coeur. Elle était à présent maître de son destin, et elle savait que sur cette base, il y avait un homme dont le coeur battait pour elle, et qui l'attendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Anya Althaia
avatar
Je suis Pilote F-302 sur l'USS Hammond

Messages : 49

Fiche Personnelle
Nationalité : Habitante de la Galaxie
Grade : Civil
Relations :

MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   Jeu 8 Déc - 18:15

Elle devait partir, sans plus attendre, elle savait que si elle restait encore quelques heures de plus elle ne partirait jamais. Elle l’embrassa encore un fois, puis sortis du lit du Jaffa, se dirigea vers la douche. Une fois, la douche prise, elle s’habilla, regarda Jiang qui était toujours dans son lit alla l’embrasser une dernière fois tout en lui disant qu’elle revenir. Elle rajouta quelques mots sur son ami tout en souriant à Jiang car le connaissant il avait certainement été un peu jaloux.

« -Au fait, Archie… Non, il a l’âge de mon père et puis c’est lui qui me donnait les informations pour mes contrats et ce n’est pas bon de coucher avec ton receleur d’information et il est marié. Enfin, pour lui il l’est toujours»

Elle l’embrasse une dernière fois et partis en direction de la porte. En passant près de la table où se trouvait le service à thé, elle remarqua un pendentif qu’elle prit en disant.

« Je t’emprunt ça. »

Quand elle sortit, elle prit la direction du hangar. Puis monta dans son vaisseau, après avoir dit au revoir à quelques techniciens et leur donner quelques conseille à propos de son vieil ami. Histoire qu’ils ne se font pas trop arnaquer, tout en mettant le bracelet qu’il lui avait donné, au poignet et mettant le pendentif de Jiang autour de son cou. Ensuite elle était partie, retrouver son père.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shacka.be
Mon nom est
Contenu sponsorisé

Je suis



MessageSujet: Re: Les joyeuses retrouvailles   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les joyeuses retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Joyeuses Pâques !!!
» Arios et Chaos - les retrouvailles
» Joyeuses Fêtes mes amis poètes...
» Bonjour et joyeuses fêtes
» Déco Joyeuses Fêtes
Page 1 sur 1

     Stargate Eridanus :: La Voie Lactée [RPG] :: La Constellation Eridanus :: La Planète Eridani :: La Base :: Serre, base aérienne et garage+