AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 

  Hot Stand by

AuteurMessage
Mon nom est
Ian McGreewell
avatar
Je suis Responsable de SG-E2

Messages : 48

Fiche Personnelle
Nationalité : Britannique
Grade : Major
Relations :

MessageSujet: Hot Stand by   Ven 22 Juil - 20:14

Cheyenne Mountain, quelque part dans la base

De longues coursives en béton gris qui se suivent, se croisent, s'entremêlent, se transforment en escalier gris ou en ascenseurs tout aussi charmants pour redevenir des coursives où des hommes gris et occupés passent sans remarquer votre présence... Pour un dépressif c'est le pied !
Faisant fi de cet environnement peu festif, Ian avance d'un pas rapide, assuré presque bondissant. Il est content, très content. Toute personne qu'il croise est gratifiée d'un grand sourire... Elles en ont de la chance ! Il a sous le bras un certains nombre des rapports de mission du SGC et particulièrement ceux de SG-1, le général lui ayant donné son accord pour farfouiller dans cette immense base de donnée, McGreewell ne s'est absolument pas gêné. Voilà de quoi occuper ses longues journées avant le grand départ. Il s'arrête devant ses quartiers et vérifie que ses bagages sont, elles, bien arrivées. Le plus important étant de vérifier l'état de sa cornemuse. Ne vous avisez jamais d'abimer la cornemuse d'un Écossais, il paraît que ceux qui ont eu le malheur de tenter l’expérience ne mangent plus que de la soupe. Ian effectue ensuite un peu de rangements, ses vêtements, quelques documents personnels, brosse à dent, serviette de toilette, son whis...jus de pomme. La cornemuse est quant à elle délicatement cachée dans un recoin de la pièce. Satisfait, il se rend soudain compte qu'il a affreusement faim, embarquant la pile de rapports, il sort de ses quartiers et prend la direction du mess... *c'est où le mess ?*
-Ah bravo ! Eh vous là-bas !
Il s'est adressé à une petite femme en blouse blanche, marchant le nez dans un document, visiblement absorbée par cette paperasse.
-Je cherche le mess, peut-être seriez vous en mesure de m'aider ? »
La femme redresse son visage, elle souffre d'un léger strabisme.
-Ah euh...oui...euh...Major. Vous continuez par là jusqu'à la zone A51, puis vous prenez à droite sur 50 mètres, alors vous trouverez une intersection et cette fois ci vous prendrez à gauche, jusqu'à l' escalier que vous descendrez sur deux étages avant de prendre de nouveau à gauche jusqu'à un nouvel escalier et...
Il l'interrompt en lui posant sa main sur l'épaule et lui demande :
- Vous êtes une scientifique ?
Ses sourcils se froncent d'incompréhension et elle lui répond :
-Oui mais...
Il l'interrompt une seconde fois en prenant cette fois ci l'air le plus compatissant possible, y ajoute un silencieux « je comprends » et enfin il lâche son épaule avant de se retourner vers, cette fois-ci un soldat.
-C'est très simple, monsieur. Vous prenez cette ascenseur jusqu'au niveau -4 et vous suivez ensuite les flèches bleues. De cette façon vous arrivez au mess le plus rapidement possible.
Il le remercie, a un regard d'excuse pour la scientifique et suit les consignes du militaire.

Mess, Cheyenne Mountain.

McGreewell est déçu, d'accord il est quelque peu en retard sur l'heure du repas, mais il s'attendait tout de même à trouver quelques personnes toujours attablé. Alors que là, mis à part le service sanitaire en pleine mission d'opération, on ne croise que des chaises vides peu bavardes. Oh et après tout tant-pis, cela lui donnera une occasion d'étudier ces nouveaux rapports. Il se sert, s'attable, la main droite tenant la fourchette, et transportant la nourriture jusqu'à sa bouche, la gauche feuilletant le rapport. Il est tellement concentré qu'il ne voit pas approcher un second retardataire. Croyant qu'il s'agit du technicien de surface, sans lever les yeux, il lève ses jambes en position horizontale, son corps formant un angle droit et lui dit qu'il peut donner son coup de balai sous la table.
Ne sentant pas venir le « coup de balai » il relève la tête et constate avec horreur son effroyable bévue. Carter ! Il l'avait reconnu et il venait de prendre Carter pour un « passeur de balai » *Mais quel idiot ! Pourvu qu'elle n'ait rien entendu ! Mais si elle a entendu forcément. Prie plutôt pour qu'elle ne se vexe pas !* Il se lève brutalement, se met au garde-à vous et dit :
« Mon Colonel. Major McGreewell au rapport. Je...toute mes excuses, je ne vous avez pas vu et... »
*Mais reprend ton aplomb, t'es officier quoi ! On croirait un Bidasse !*
« Vous aussi, vous faîtes partis des affamés qui ne le constatent que bien trop tard ? » questionne t'il avec un sourire.


Dernière édition par Ian McGreewell le Dim 25 Sep - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Samantha Carter
avatar
Je suis Commandant de l'USS Hammond

Messages : 109

Fiche Personnelle
Nationalité : Etats-Unienne
Grade : Colonel
Relations :

MessageSujet: Re: Hot Stand by   Ven 22 Juil - 23:57

Spoiler:
 


Un malentendu...



Et bien, et bien. On ne peut pas dire que le calme soit toujours aussi présent parmi le SGC. Malgré les années passées, c'est toujours pareil. Après une mission à bord du Hammond, elle devait aller faire un rapport détaillé au chef de la Homeworld Security... Bien entendu que tout le monde connaît celui qui dirige ce département de la Défense. Comment ça vous ne savez pas ? Peut-être qu'un petit cours d'histoire ne peut pas vous faire de mal. Et bien... Ne restez pas debout, venez donc vous assoir qu'elle vous raconte la courte histoire. Pour ceux qui l'ignore, la Homeworld Security est chargé de protéger la Terre en surveillant les espaces spatiales de la Voie Lactée. La Voie Lactée est très étendue et le peu de vaisseau dont dispose la Terre ne suffit pas toujours à avoir les yeux partout. Ce département a été crée par le Brigadier-Général George Hammond, aujourd'hui décédé. Néanmoins, son travail existe toujours puisque le Major-Général Jonathan O'Neill a repris le commandement de ce département. Depuis, ce département est toujours en service et le George Hammond dépend de ce département. Et oui, dans la mesure où c'est le dernier né hybride terrien, ce vaisseau a été confié à la personne dont le chef de la Homeworld a le plus confiance. Mais elle n'est pas là pour faire ses éloges. Bien loin de là...

Parcourant les couloirs ressemblant plus à un véritable labyrinthe, le colonel s'était téléporté dans la salle de conférence où le Général Landry l'attendait pour un énième rapport de courtoisie. Car on ne peut pas dire que la Voie Lactée recouvre un panel d'ennemis. Mise à par les Ori et l'Alliance Luxienne, c'est le véritable rat mort partout où le Hammond passe. Mais à travers cette paix éphémère se dissimule ce qu'on appelle une permission. Ainsi après son rapport au Général O'Neill, elle va pouvoir souffler un peu car ce sera le début de sa permission. Bien qu'elle compte rester au SGC, elle va pouvoir revoir tous ses amis de SG-1. Que ferait-elle sans eux ? D'ailleurs, l'équipe part toujours en mission ? Voilà des questions qu'elle se pose mais pour le moment, elle doit retourner sur le Hammond afin de communiquer son rapport au Pentagone, qui est le siège de la Homeworld Security. Ou mieux, tient. Elle vient d'avoir une idée. Et si elle se téléportait carrément au sein du département. Après tout, un rapport de vive-voix et beaucoup mieux qu'à travers un écran comme les derniers alors qu'elle avait défendu la base Icarus pour ensuite s'en prendre à une base de l'alliance Luxienne. D'ailleurs, la dernière attaque est un franc succès... On ne risque plus d'entendre parler d'eux avant un petit moment, ce qui ,au fond, est une bonne chose. Une fois dans ses quartiers, la blondinette prend quelques trucs avant de regagner la salle d'embarquement où elle contacte le Major Marks à travers le technicien afin qu'il l'a téléporte à bord du Hammond.

Il suffit de quelques secondes pour poser les pieds sur le vaisseau qu'elle dirigeait. Se trouvant sur la passerelle, elle remercie le major et elle se met à marcher à travers les couloirs pour regagner ses quartiers de commandant. Elle avait pris des affaires mais aussi des choses qui peuvent lui être utile sur le vaisseau. Par ailleurs, il n'est pas rare de la voir se trimballer avec des trucs dans les mains ses derniers temps. Pendant ce temps, la passerelle essayait de contacter le pentagone qui traînait. Comme à chaque fois d'ailleurs. Se décidant, elle se dirige vers la salle des machines afin d'aller bricoler un peu avec la console asgard. Autant dire que ça, c'est son baba. Elle a toujours adoré faire joujou avec les technologies extra-terrestre. Cherchant un moyen de modifier la téléportation, elle se met au travail sans plus attendre. Elle alors... Elle ne pouvait pas s'empêcher de travail hein... Retirant un truc par ici, le mettant là, elle essaye par tous les moyens de savoir comment débloquer la téléportation asgard à l'intérieur même du Hammond. Sans même réaliser, elle passe plusieurs heures sous cette console et ceux sans avoir consulter sa montre une fois. Cela vous surprend ? Lorsqu'on connait le colonel, on sait que rien n'est étonnant avec elle... Absolument rien... Ou presque.

Après ses quelques heures, elle est interrompue par un des deux officiers de bord qui lui annonce que le Pentagone est en communication avec le vaisseau. Et bien, il était temps mais Carter avait su faire preuve de patience et de discernement sur le coup. Et c'est tout en son honneur. Se levant, elle prend alors la direction de la passerelle où devait l'attendre beaucoup de monde. Au passage, elle salue plusieurs membres de son équipage et elle continue sa route sans demander son reste. Elle pouvait se montrer relativement stricte par moment mais lorsqu'on côtoie l'équipage pendant des années durant, cela fini par se relâcher bien qu'ils s'appellent tous par leur rang respectifs. Mais cela ne semble gâcher en rien la joie et la bonne humeur qui traîne depuis quelques temps à bord du Hammond. Marchant d'une cadence assez rapide, elle finit par arriver à destination et les deux majors et officiers de pont se mettent au garde à vous. D'habitude, elle ne fait pas autant de cérémonie mais lorsqu'on a la communication d'allumer, il ne faut pas oublier les formalités d'usage. Que voulez-vous ? C'est l'armée. L'armée n'est pas connue pour être tendre, bien au contraire. Faisant signe aux hommes de reprendre leur tâche, elle s'avance vers l'écran avant de se mettre elle-même au garde à vous. Elle ne parle pas avec n'importe qui non plus. Ancien équipier de SG-1 ou non, il reste toutefois un général.


« - Mon Général ! »
« - Repos Carter ! »


Elle ne se fait pas prier pour se mettre en repos. De toute façon, le connaissant ils allaient un peu avant de parler boulot. Cela se passe toujours ainsi lors des rapports surtout lorsque c'est le Général O'Neill qui prend des nouvelles comme on dit dans l’armée. Replaçant une mèche de cheveux derrière ses oreilles, elle pose son regard sur l'écran où on pouvait les cheveux gris du Général. Il commence à se faire vieux. Jack est d'ailleurs, le premier à prendre la parole.

« - Alors, il parait que vous avez tripoté vos machins ? »
« - Il faut bien s'occuper lorsqu'on essaye de contacter le Pentagone et qu'il ne répond pas... »
« - Un Général a toujours du travail et vous le savez très bien ! »
« - On est quitte alors, Mon Général ! »
« - Bon, la question que je n'aurais jamais cru dire un jour. Votre rapport ? »
« - A vrai dire, mon Général, je pensais pouvoir vous le faire de vivre voix. »
« - Je suis contraint de décliner votre offre. Pas que votre minois me déplaise. Bien au contraire. Mais disons que les réunions ne cessent de provoquer tourmente et déplacement futile si vous voyez ce que je veux dire. »
« - Je vois très bien, mon Général  »
« - D'ailleurs, cela me fait penser que j'ai une petite surprise pour vous. »


Bien entendu, leur petite discussion se fait sur le ton de la détente et de l'humour. En théorie, ils ne devraient pas faire ça mais autant l'un que l'autre s'en foutent royalement. Pour le peu qu'ils se voient, leur conversation garde une part d'amusement. D'ailleurs, c'est dommage qu'elle ne puisse pas se rendre sur place car elle aurait bien voulu vérifier quelque chose. Il parait qu'une photo d'elle se trouve sur le bureau de ce vieux Général. Enfin, tant pis. Le bureau du Général O'Neill restera encore un vrai mystère pour le Colonel Carter. De plus, il lui avait parlé d'un cadeau alors elle se demande lequel. Elle remarque que Jack s'était tourné pour faire un signe. De son côté, la blondinette reçoit une transmission depuis le Pentagone. Faisant signe d'accepter, elle verra plus tard ce dont il s'agit. A moins que Jack ne le lui dise.

« - Il s'agit de votre nouvel ordre de mission, Colonel ! »
« - Qui est ? »
« - Vous n'êtes pas sans savoir que votre dernière mission avec SG-1 a aboutie à la construction d'une base là-bas. »
« - Vous êtes sérieux, mon Général ? »
« - Et comment ! C'est le CIS qui a ordonné la mise en place de ce programme qui se nomme Eridanus. Vous trouverez le dossier complet sur ce programme annexé à celui de la porte des étoiles. »
« - Je le lirais avec grande attention mais quel est mon rôle là-dedans ? »
« - A vrai dire, vous qui avez dirigé la cité des Anciens pendant un an, vous devriez connaitre le rôle du Dédale à cette époque non ? »
« - Je dois transporter des troupes depuis le SGC jusqu'à la base Eridanus ? »
« - Exactement ! Vous voyez quand vous voulez, Colonel ! Mais pas seulement, vous devez leur apporter un soutien spatial lorsque cela s'avère nécessaire... »


La discussion se termine par le rapport et le Général O'Neill en profite pour lui annoncer l'accord de l'état-Major pour sa permission. Et bien, il était temps... Ainsi, elle avait une petite semaine pour profiter de ses congés. Elle va pouvoir revoir Daniel, Vala, Cassandra et tous les autres. Cela va lui faire le plus grand bien... Terminant la communication, elle confie les pouvoirs au Major Kevin Marks qui est et restera son second sauf avis contraire de l'état-major mais il y a peu de doute que cela change dans l'immédiat... Quittant ensuite le vaisseau pour se retrouver au SGC, elle profite de quelques heures pour aller dans son laboratoire où devait l'attendre des tas d’artéfacts à étudier pour son plus grand plaisir.

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Cela faisait quelques heures qu'elle est officiellement en permission et cela fait quelques heures qu'elle travaille dans son laboratoire comme une forcené. Comme à chaque fois qu'elle se trouve dans son laboratoire, il n'y a pas âme qui vive... C'est bien dommage. Mais elle ne va pas se plaindre. N'ayant guère levé les yeux depuis l'instant où elle a commencé, elle ne sait pas l'heure qu'il est et encore moins depuis combien de temps, elle travaille. Néanmoins, une chose semble la rappeler à l'ordre : son estomac. En effet, alors qu'elle vient de prendre un café, elle entend son estomac gazouiller afin de lui rappeler qu'elle doit aussi manger si elle veut continuer à travailler. Il est vrai qu'elle a tendance à oublier les repas et qu'elle a aussi besoin de se reposer. Mais pour beaucoup de gens, elle reste un mystère. La preuve puisque même en permission, elle travaille... C'est tout de même exagérer... Pour tout le monde oui mais pas pour elle. Beaucoup compte sur elle pour avancer et mettre les programmes à jour. Comme par exemple, celui qui contrôle la porte des étoiles du SGC... Et oui, cela fait plus de dix ans qu'elle a mis en place ce moyen de contrôle et le petit bijou est rarement tombé en panne. D'ailleurs, le jour où cela arrivera, elle sera appelé en urgence alors elle ne se pose pas trop de question sur le sujet. Après plusieurs rappels, elle se décide finalement à abandonner son laboratoire afin de se restaurer un peu. Il faut dire que sa présence au mess se fait de plus en plus rare. Depuis qu'elle dirige le Hammond, c'est encore pire car elle est plus un fantôme pou le SGC désormais. Mais il faut bien qu'elle évolue vers des postes qui vont probablement lui permettre de suivre les traces de son défunt père. D'ailleurs en y réfléchissant, elle est sur ses traces.

Son père à été l'hôte d'un Tok'râ, elle aussi. Son père était dans l'U.S Air Force, elle est colonel dans l'U.S Air Force... Autant qu'à peu de chose près, elle suit le même chemin que son père. Ce qui en soit n'est pas surprenant. Alors qu'elle était plus jeune, elle ne voulait suivre les traces de son père et elle voulait devenir astronaute. Malheureusement, elle du mettre un terme à tout ça lorsqu'elle a réalisé que le domaine militaire la branchait. N'ayant pas vraiment dit adieu à son rêve, elle l'a réalisé aujourd'hui. Elle voulait voler dans l'espace... Et bien, c'est ce qu'elle fait à bord du Hammond et pour rien au monde, elle n'abandonnerait son poste. Sauf si on lui propose une promotion mais elle a encore quelques années devant elle avant d'y songer et elle ne cherche pas vraiment la promotion. Au sein du programme Stargate, elle est connue de tous ou presque. Il faut dire que son passé ne fait que la suivre même dans l'espace. D'ailleurs, elle est quasiment sûre que lorsqu'elle se rendra sur la base d'Eridanus, elle sera connue par beaucoup. Cependant, elle ne sera pas du tout surprise. Mais elle doit encore profiter de sa semaine de congés avant de penser à ce qui va se passer une fois là-bas. Elle est sur Terre alors elle y reste... Pas question de penser à cette fameuse base.

Quittant son laboratoire, elle abandonne les artéfacts rapportés par les différentes équipes pour prendre le labyrinthe qui sert de couloir. Cela fait si longtemps qu'elle n'est même pas sûre de retrouver son chemin. Tant d'années passées ici qu'elle en a perdu la carte qu'elle avait en tête. Mais à défaut d'avoir oublié le SGC, elle connait le Hammond par cœur. Arrivant à un ascenseur, elle attrape sa carte d'accès se trouvant dans sa poche arrière gauche et elle passe la bande magnétique dans l'appareil afin que les portes s'ouvrent. Pour une rare fois, elle trouve que la base est assez vide. C'est la période des congés ou quoi ? Haussant les épaules, elle s'en fout un peu mais disons que la question lui a traversé l'esprit. Libérant un soupir, elle appuie sur l'étage correspondant au mess. D'ailleurs, elle a un moment d'hésitation. Est-ce le niveau 22 ou le niveau 21 ? Bah tient, voilà qu'elle ne se rappelle plus... C'est assez bizarre comme sensation pour l'intello de service enfin du programme Stargate surtout. Après plusieurs secondes, elle appuie sur le niveau 22. Tant pis si elle s'est trompé... Cela lui fera faire du sport un peu. Il est vrai qu'elle ne s'est pas entraîner depuis des lustres. L'ascenseur referme ses portes et le colonel met les mains dans ses poches et profitant de l'occasion pour replacer sa carte d'accès dans sa poche. Regardant dans tout l'ascenseur, elle soupire une seconde fois tout en restant debout. En même temps, on ne peut pas s'assoir dans un ascenseur... Quelques secondes plus tard, celui-ci s'arrête et les portes s'ouvrent. Enfin libre... Elle va pouvoir se rendre au Mess afin que son estomac la laisse tranquille le restant de la journée.

Passant la porte du Mess, elle réalise qu'il est tard en posant les yeux sur la pendule se trouvant juste en face de l'entrée du réfectoire. Woahhhhhhhhhhhh, il est si tard. Dans le doute, la blondinette retire sa main droite de sa poche pour observer sa montre. Rhooooooooooo ooooooohhhhhhh, elle n'a vraiment pas fait attention mais cela ne change pas de ses habitudes de blonde. Observant les lieux, elle est saluée par beaucoup de monde et elle prend ce qui lui passe par la tête notamment la gelée rose dont elle raffole. Autant dire qu'elle va le déguster celui-là. Ils n'en servent pas sur le Hammond alors pour une fois, elle ne va pas se priver. Avec un faim pareil, elle pense même à prendre des fruits. Cela change de temps à autre. Une fois son plateau plein, elle fait demi-tour et elle regarde la salle qui est vide de chez vide... Mais dans un coin, elle remarque la présence d'un militaire qui semble, lui aussi, avoir oublier l'heure du repas. Mais ce qui est intéressant c'est qu'il semblait lire des rapports. Et voilà ce qui pique la curiosité de l'emblème du programme Stargate. S'approchant alors de lui avec son plateau, elle l'observe en silence. S'arrêtant non loin de sa personne, elle le vit déplacer ses pieds de manière à ce qu'il se retrouve en angle droit. La blondinette ronce un sourcil avant de l'entendre. Cette fois, c'est le deuxième sourcil qu'elle fronce. Il l'a prenait pour qui ? Une femme de ménage. Ne bougeant pas d'un poil, il réalise par lui-même qu'il y avait un soucis et il lève la tête apercevant la célèbre Colonel Samantha Carter.

Sous la surprise, celui-ci se lève brusquement afin de se mettre au garde à vous. Voilà qui est mieux mais autant dire que la situation est quelque peu comique. Il vient de faire une boulette et il vient de le réaliser. Cela commence bien. Confondre un officier gradé de l'armée de l'air des États-Unis avec une femme de ménage, cela ne fait pas très sérieux tout ça. Mais bon, Carter n'est pas du genre à se plaindre bien que cela soit la première qu'on la compare à un passeur de balai. Posant alors son plateau, elle se met à rire tandis qu'elle lui rend son salut. Se calmant, elle lui fait signe de se mettre en repos.


« - Repos et bonjour Major ! »

Reprenant son plateau, elle le place en face de celui qui venait de s'excuser mais à côté de la pile de dossier afin de ne pas le déranger. Hochant la tête, elle ne lui en tiendra pas rigueur. Écartant la chaise, elle prend place et elle le regarde tandis qu'il vient de lui poser une question. C'est toujours qu'elle manque les heures de repas et maintenant qu'elle a plus de recul par rapport au SGC qu'elle le réalise. Enfin, vaut mieux tard que jamais comme le dit l'expression. Elle sourit face à la remarque du réalise trop tard. Il n'a pas tord mais elle, c'est tout le temps. Sur le Hammond, c'est limite si ce ne sont pas ses propres hommes qui lui rappelle que c'est l'heure du repas. Dans la mesure où personne n'est là pour surveiller ses arrières au SGC, c'est tout le temps qu'elle loupe les repas.

« - Oui, j'avoue. Mais cela m'arrive tout le temps. Je passe mon temps à travailler sur divers artéfacts et si mon estomac ne me rappelait pas à l'ordre régulièrement, je serais probablement morte de faim. »

Dit-elle amusée par sa propre réponse. Carter est du genre à admettre ses erreurs rapidement. Elle n'est pas aussi têtue ou obstinée que son collègue d'Atlantis. Vous savez, celui qui a un alter égo surdimensionné... N'empêche, depuis qu'elle a diriger la cité, elle a appris à apprécier le docteur Rodney McKay. Elle va peut-être aller l'embêter sur la cité qui doit encore être dirigé par ce petit aristocrate de Richard Woolsey. Autant dire qu'elle ne le porte dans son cœur, mais alors vraiment pas. Mais bon, heureusement qu'elle n'est plus trop en contact avec lui car elle n'a pas vraiment apprécié ce qu'il a fait. Profiter de son absence pour exiger qu'elle abandonne son poste et de demander à la remplacer... Ce fut le comble. Mais bon, tout ça, c'est du passé. Aujourd'hui, elle est à la tête d'un vaisseau et ce n'est pas plus mal. Regardant de ses yeux bleus, les dossiers présents à côté d'elle, elle attend quelques secondes avant de demander d'un air chaleureux.

« - Mais dites-moi, c'est quoi tous ses dossiers ? Cela doit être passionnant pour que vous les lisiez pendant votre repas, Major... »

Attrapant sa fourchette de sa main droite, la colonel observe son plateau et elle déplace son entrée de manière à la rapprocher d'elle. Rhalalala, elle et la gelée... Plongeant sa fourchette à l'intérieur, elle découpe une partie de la gelée rose comme le dit Jack afin de mettre ce morceau dans sa bouche et de l'avaler. L'avantage d'une telle entrée, c'est que cela descend tout seul. Pas besoin de mâcher.

Codage By Samantha Carter ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Ian McGreewell
avatar
Je suis Responsable de SG-E2

Messages : 48

Fiche Personnelle
Nationalité : Britannique
Grade : Major
Relations :

MessageSujet: Cheyenne Mountain, Mess .   Sam 23 Juil - 21:26

Ian l'a mal là, vraiment très très mal. Il est debout au garde à vous, devant un supérieur hiérarchique, qui plus est une légende du programme porte des étoiles et il vient de la confondre avec un agent d'entretien. Bien que nous devons avoir un grand respect pour les aides ménagers y assimiler un colonel de l'air force est d'un goût plus que de douteux. Si pour le colonel passer pour une femme de ménage est une grande première pour Ian, il n'aurait même pas oser faire cela avec sa mère, alors pour Carter pensez... Il se voit déjà au Late Late show de Greg Fergusson, expliquant que depuis qu'il a pris son successeur pour une femme de ménage, il s'est fait renvoyé de l'armée, est devenu la risée de cette institution, que traumatisé et dépressif il s'est laissé aller à l'alcool et la drogue sans chercher de travail, que n'ayant plus de revenu il est revenu en Écosse pour vivre chez ses parents où il passe ses journées à visionner des soap opéras en mangeant de la glace à la fraise. Il faut bien une émission comique pour parler de tout cela car il y a vraiment de quoi en rire.

« - Repos et bonjour Major ! » dit elle en riant.

Mais elle rit ?! Elle le prend avec humour ?! Mais …. Elle est cooooool la Carter ! Yes ! Après tout peut être que sa carrière aurait encore quelques belles années. * Oui peut être, mais cela ne change rien à la gravité de la situation, tu es tombé sur quelqu'un de sympa mais imagine que tu ais eu moins de chances, que tu sois tombé sur...Teal'c par exemple...euh... En fait non n'y pense pas.*
Maintenant, il s'agit de recoller les pots cassés, et pour cela on envoie tout son charisme d’Écossais et sans modération. Elle s'installe à sa table en prenant soin de poser son plateau sans déranger les petits papiers de l’Écossais puis elle répond courtoisement à sa question avec un nouveau sourire.
*Bravo MacGreewell, un sourire de gagné, ça démarre bien on continue sur cette lancée*

« - Mais dites-moi, c'est quoi tous ses dossiers ? Cela doit être passionnant pour que vous les lisiez pendant votre repas, Major... »

Il jette un coup d’œil machinal sur les rapports et redressa sa tête vers Carter pour répondre.

« - Eh bien mon Colonel, Je suis du voyage pour Eridani et j'aime bien assimiler le maximum de connaissances avant de partir en mission. Je tiens à savoir à l'avance ce que je risque de rencontrer là-bas, de façon à ne pas être trop décontenancé. Un peu de prudence et je l'avoue beaucoup de curiosité, ce sont les 1ers rapports des équipes SG et vous avez raison c'est tout à fait passionnant. Je pensais ne trouver personne ici alors je m'y suis mis». Il a terminé sa réplique en prenant un air amusé, air qu'il garde en ajoutant :
« -J'ai tendance à un peu faire l'impasse sur ce qui se passe autour de moi, lorsque je suis dans ces phases d'apprentissage, j'imagine qu'en tant que scientifique cela doit être un peu la même chose pour vous .» puis d'un air faussement grave « même si bien sûr dans ces moments là vous ne prenez pas vos supérieurs pour des agents d'entretiens »
*T'as raison mon Ian rajoutes en une couche*
Il se fend d'un nouveau sourire, la compagnie de cette officier lui est vraiment très agréable et pas seulement pour sa beauté, il a dépassé, même si il restait toujours sensible aux attraits féminins, depuis belle lurette sa phase « T'es bien roulée donc je te désire ».Non ! Elle semble dégager une aura de sympathie qui met à l'aise McGreewell.* Attention à ne pas trop se laisser aller non plus Ian !.*
« J'ai entendu dire que l'on vous avez promu au commandement d'un nouveau vaisseau .J'imagine que cela ne doit pas être un poste des plus simples. Sans vouloir être indiscret, vous comptez nous rendre quelques petites visites vers la base Eridanus ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Samantha Carter
avatar
Je suis Commandant de l'USS Hammond

Messages : 109

Fiche Personnelle
Nationalité : Etats-Unienne
Grade : Colonel
Relations :

MessageSujet: Re: Hot Stand by   Lun 25 Juil - 12:01


Un bon début...



Oui, elle le prend avec humour. Avec le temps qui passe, elle a apprit à ignorer certaines choses. Remarquez, plusieurs officiers militaires ne se serait pas gêner pour faire éclater ce petit malentendu en un gros phénomène qui aboutirait à la sanction immédiate du Major. Mais beaucoup oublie qu'ils sont humains et que des erreurs peuvent arriver sans crier gare. Et puis, on a tous fait des erreurs, elle la première. Il est vrai qu'elle a fait un sacré bout de chemin mais elle a appris de ses erreurs passées. Et bien, au moins, elle ne cherche pas la mouche mais alors vraiment pas du tout. La blondinette se prend déjà suffisamment la tête avec des trucs, des bidules et des machins-choses, ce n'est pas pour emmerder un officier qui était prit dans ses lectures et qui a commis un lapsus. Mais pour la blondinette, cela appartient déjà au passé. C'est une erreur qui peut arriver à tous, même à elle. Pourquoi sanctionner les autres quand l'erreur peut nous arriver ?

Autant, elle peut être hyper stricte autant, elle peut être coulante. C'est le charme de Samantha Carter. Et d'ailleurs, elle est la seule à pouvoir donner des migraines atroces au commandant de la Homeworld Security. Un de ses quatre, elle lui ramènera une boite d'aspirine pour qu'il est l'esprit et la tête tranquille lors de ses prochains rapports. Le pauvre... Mais il est vrai que leur poste respectif leur prenne vraiment beaucoup de temps. Des permissions, elle n'en prend que très rarement. Cela doit être la quatrième ou cinquième fois qu'elle en prendre. Sur plus de dix ans, c'est peu. Mais disons qu'elle est devenue indispensable pour ce programme donc elle répond toujours positif quand on a besoin d'elle. Elle est aller partout.. ? Le SGC, elle y travaille depuis le début, la station Midway, elle a travaillé sur la station avec McKay et elle a l'a programmé. Atlantis, elle l'a commandé pendant un an. L’odyssée, elle l'a manœuvré quelques fois tout comme le Dédale. Le Hammond, elle le commande. Icarus, elle devait la protéger depuis l'espace et maintenant, elle va connaître le dernier né du programme. Cela s'agrandit très vite. Son bébé grandit comme elle se dit.

Assise plus ou moins en face du Major, elle est en train de manger sa gelée dont elle raffole. C'est Jack qui l'a taquinait toujours avec ça. Chacun son truc, lui préfère une bonne bière et ce n'est pas le cas de tout le monde. Mais elle ne se plaint pas du commandant de la Homeworld Security... Il ne manquerait plus que ça, tient... Se plaindre de son supérieur alors qu'on l'aime, ce serait chose surprenante. Et puis, dans leur carrière, ils ont toujours été francs entre eux ou presque. Il y a des choses qui ne peuvent être révélés. Prenant un morceau de sa gelée, elle apporte la fourchette à sa bouche afin de laisser le morceau fondre. C'est mieux lorsque cela fond... C'est l'aliment le plus facile à manger avec les yaourts qui rime avec simple comme bonjour. Mais tandis qu'elle entame son entrée, elle reste à l'écoute du Major qui va lui servir de camarade de table pour aujourd'hui. Au sein du SGC, Sam a peu voir pas d'ennemis mais ailleurs, rien que de savoir qu'elle est membre de SG-1 et elle en fait trembler plus d'un... Mais SG-1 fait parti de son passé maintenant et elle s'apprête à tourner la quatrième de couverture pour ouvrir un nouveau livre afin de relater sa propre histoire comme si elle l'écrit vraiment...

Le Major se met à répondre à sa question. Il commence par lui dire qu'il est muté sur Eridanus. Ce mot... Il revient souvent à la bouche de beaucoup d'officiers aujourd'hui... A croire que c'est la pendaison de crémaillère là-bas... Mais au moins, ils se reverront une fois là-bas. Ne voulant pas lui couper la parole, elle maintient son regard bleu océan sur son interlocuteur afin de se montrer attentive, comme a son habitude. Il parle aussi des rapports de missions des rapports SG dont il semble vouloir tout lire. Et bien, bonne chance ? Sam ne connait qu'une seule personne qui est parvenu à tous les lire et cette personne était à la tête de la cité d'Atlantis avant de disparaître de manière définitive. Par ailleurs, c'est elle qui fut contacté pour la remplacer. Mais cette dame était connu de la blondinette. En effet, Elizabeth Weir s'était retrouvé à la tête du SGC après que le sénateur Kinsey ai trouvé le moyen de discréditer le Général Hammond alors qu'il était encore chef du Complexe de Cheyenne Mountain. Malheureusement, elle n'est plus là et elle s'est faite oublier malgré le fait que c'est en grande partie grâce à elle que la cité des Lantiens à été découverte... Il ne faut pas l'oublier et rien que pour ça, elle mérite toutes les honneurs qui lui étaient dus. C'est alors que le Major remet une couche sur l'incident, ce qui fait de nouveau sourire la colonel. Autant dire qu'elle n'est pas prêt de l'oublier comme ça. Cela a beaucoup marqué son esprit. Un bon ou un mauvais point ? Laissant un temps de latence, Carter en profite pour remettre un nouveau morceau dans sa bouche et d'avaler avant de prendre la parole.


« - Je pourrais vous en raconter des anecdotes de mission avec SG-1. Croyez-moi, vous n'allez pas vous ennuyez avec tous ses rapports. Mais je vous souhaite aussi bon courage pour tous les lire. Je ne connais qu'une seule personne qui est parvenu à lire la totalité des dossiers SG et malheureusement, elle a disparu durant son mandat à la tête de la cité d'Atlantis. »

En théorie, la cité des Anciens n'est pas un mystère puisque des civils de tous pays se sont joints à celle-ci. Sam se rappelle encore de beaucoup de monde : Zalenka le Tchéque, Rodney le canadien, Beckett l'écossais et tant d'autres... C'était peut-être la raison pour laquelle cela tournait si bien. Le commandement différait mais la cité n'a jamais vraiment été militaire ou exclusivement civils. Non au lieu de ça, il s'agissait d'une cohabitation où militaires et civils n'avait pas d'autre choix que de vivre ensemble. Mais tout le monde est désormais rentré puis la cité des Ancien est peut-être encore sur Terre. Sam aurait entendu parler d'une tentative du retour d'Atlantis dans Pégase. Est-ce vraiment une bonne idée ? Ce n'est malheureusement pas à Sam de répondre à cette question.

« - Cela fait un moment que je suis à la tête du BSC 304 George Hammond anciennement nommé Phoenix. Ma dernière mission en date était la protection de la base Icarus et une attaque d'une base de l'Alliance Luxienne identique à notre Icarus. Mission qui s'est révélée être une franc succès. En parlant d'Eridanus, j'ai reçu l'ordre de servir de pont de liaison entre le Terre, le SCG et la Homeworld Security avec P7S-441, Eridani la planète où se situe la nouvelle base Terrienne. Donc oui, je risque d'y passé très souvent. »

Lorsqu'elle ne travaille pas, Sam avait un peu de tchat. Bien qu'elle ne révèle pas tous ses secrets, elle sait qu'elle peut en parler avec lui vu qu'il est de la maison maintenant. Le pire c'est qu'elle était sérieuse. Bien qu'elle ne porte pas la tenue de commandant du vaisseau, il est connu de tous les membres de cette base qu'elle a prit la tête du vaisseau nommé en l'honneur d'un des plus grands généraux que le SGC a connu : Le brigadier général George Hammond. Mais la blondinette n'avait pas encore répondu à toutes ses questions. Elle préfère y répondre par ordre d'importance ou dans le désordre mais il ne faut jamais la sous-estimer car elle a toujours eu une excellente mémoire et par moment, cela devient désopilant.

« - Je dois reconnaître que lorsque je travaille sur un artéfact inconnu, j'ignore tout ce qui se trouve à l'extérieur de la bulle crée entre l'objet et moi. Et j'avoue, il ne m'est encore jamais arrivé de confondre un supérieur à un balai ! »

Elle ne le prend pas méchamment. Ce n'est pas son genre. Pour elle, c'est juste un petit épisode qui va marquer son esprit et qui va rester en souvenirs. D'ailleurs, elle n'a pas que de bons souvenirs ici mais elle s'arrange pour garder le meilleur et c'est ça qui est bien. Reprenant un peu de sa gelée, elle avale le morceau sans trop discuter. Ce truc, elle pourrait en reprendre autant qu'elle le désire. Il n'a quasiment qu'elle qui en mange régulièrement. Parmi SG-1, elle est la seule mais bon... D'ailleurs, elle se demande ce que sont devenu Daniel, Vala, Teal'c et Cameron... Son ancienne équipe... Autant dire qu'il lui manque beaucoup mais elle espère que ce cher Cameron dirige toujours cette équipe qui a durer plus de dix ans. Regardant les dossiers SG, elle pense à la mission en date concernant Eridanus. Vu qu'elle était membre de cette équipe lors de la mission, autant le guider.

« - Je vous conseille de lire le rapport du Général Jack O'Neill lorsqu'SG-1 se trouvait sur P7S-441. Ainsi vous aurait toutes les informations sur la planète de votre prochaine affectation. Quand à la gestion d'un vaisseau, je dois avouer que ce n'est pas plus simples que d'obéir à un supérieur. Il faut gérer le matériel en cas de bataille mais aussi aux hommes... Enfin, vous voyez le topo. Mais ce n'est pas plus dur que de gérer une équipe ou une mission. »

Codage By Samantha Carter ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Ian McGreewell
avatar
Je suis Responsable de SG-E2

Messages : 48

Fiche Personnelle
Nationalité : Britannique
Grade : Major
Relations :

MessageSujet: Re: Hot Stand by   Jeu 28 Juil - 19:38

« - Je pourrais vous en raconter des anecdotes de mission avec SG-1. Croyez-moi, vous n'allez pas vous ennuyez avec tous ses rapports. Mais je vous souhaite aussi bon courage pour tous les lire. Je ne connais qu'une seule personne qui est parvenu à lire la totalité des dossiers SG et malheureusement, elle a disparu durant son mandat à la tête de la cité d'Atlantis. »

Après tout elle a peut être raison, il ne se rend pas bien compte du nombre considérable de rapports qui ont dû être ramassé ces dernières années. Il ne se contentera peut être que des dossiers classés « importants », pourtant tout semble important ici.
Il observe alors avec un petit air incrédule la colonel absorber sa gelée avec un plaisir non feint, il est rare de rencontrer des amateurs de Jelly à travers le monde, celle-ci jouant d'une si mauvaise réputation. Il lui fait la remarque avec un sourire puis il réalise avec tristesse que la dernière personne qu'il a vu absorber avec autant de plaisir de la gelée c'est sa petite Sofia, sa fille. Son visage se rembrunit, il y a si longtemps qu'il ne l'a pas vue, à vrai dire depuis son divorce. Sa femme en a gagné la garde au tribunal, la juge ayant jugé que la situation professionnelle du soldat et ses fréquentes dépressions ne peuvent faire bon ménage dans l'éducation d'un enfant. Quelques semaines après le verdict, sa femme et sa fille partent en Australie, laissant Ian seul et sans aucun contact mis à part une adresse et un numéro de téléphone rapidement griffonné. Ian est alors encore un individu encore fragile après la perte de ses hommes lors d'une opération en Sibérie orientale mais le divorce et la perte de sa fille font de lui un homme brisé, vide, apathique, vivant nuit et jour dans la douleur et la honte de soi-même. Il aurait pu se battre, forcer son ex-femme à laisser sa fille proche de son père, il en avait le droit et il aurait sûrement obtenu gain de cause. Il n'en fait pourtant rien. *Après tout Sofia sera sans doute plus heureuse avec sa mère qu'avec moi. Et puis si je restais auprès d'elle que serais-je pour elle ? Un père ? Ou le fardeau de la honte, ce poids triste qu'elle aurait à traîner toute sa vie ? Je ne peux me résigner à inspirer de la pitié à ma fille. Je ne souhaite pas pas qu'elle garde de moi les souvenirs d'une ruine mais plutôt ceux du temps ou tout allait bien, pour moi, pour elle, pour nous. Qu'elle parte ! C'est mieux pour elle. Je lui souhaite beaucoup de bonheur. * En synthétisant voilà le discours défaitiste que Ian se fait pour tenter de se donner bonne conscience. Il lui faut du temps beaucoup de temps pour se remettre, du temps à donner pour son travail, sa patrie, le bien être de l'humanité, du temps à utiliser pour ne plus penser. Aujourd'hui il va mieux, le temps à fait son effet mais il ne peux que constater avec un pincement au cœur qu'avec ce départ sur Eridani il est désormais certain que plus jamais il ne câlinera sa petite Sofia, plus jamais il ne croisera sa petite frimousse poupine, ses yeux verts et ses petites boucles dorées, les histoires lues le soir avant de le coucher, les jeux, les rires, les repas en famille appartiendront définitivement au passé.


« -...lire le rapport du Général Jack O'Neill lorsqu'SG-1 se trouvait sur P7S-441. Ainsi vous aurait toutes les informations sur la planète de votre prochaine affectation. Quand à la gestion d'un vaisseau, je dois avouer que ce n'est pas plus simples que d'obéir à un supérieur. Il faut gérer le matériel en cas de bataille mais aussi aux hommes... Enfin, vous voyez le topo. Mais ce n'est pas plus dur que de gérer une équipe ou une mission. »
Il émerge, le colonel semble elle ne pas s'être rendu compte de son trouble et continue d'agir comme si de rien n'était. *Ou alors, elle est trop polie pour te faire la remarque*
« Je suivrais vos conseil... merci. »
Il doit paraître vraiment triste car son supérieur prend soudainement un air inquiet et lui demande ce qui ne va pas. * Allez Ian tu ne vas pas nous faire une crise dépressive maintenant *
« Je...euh... rien d'important mon colonel. »

Il donne un signe de tête vers la gelée du Colonel Carter et lui explique avec un sourire
«  Ma fille adorait ce dessert ! C'était son dessert préféré, elle pouvait en avaler plusieurs dizaines par semaines »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Samantha Carter
avatar
Je suis Commandant de l'USS Hammond

Messages : 109

Fiche Personnelle
Nationalité : Etats-Unienne
Grade : Colonel
Relations :

MessageSujet: Re: Hot Stand by   Ven 29 Juil - 20:31


Une question de dessert...



Lorsqu'elle parle de la personne décédée durant son mandat sur Atlantis, elle parle du Docteur Elizabeth Weir. Bien entendu, elle ne fait que raconter la version officielle puisqu'il existe la réalité qu'elle connait. C'était elle qui dirigeait la cité à ce moment là donc elle connait la vérité. Néanmoins, elle devait faire comme les autres et se taire. Ce qu'elle sait et classé secret défense et personne hormis elle et Jack ne sont au courant hormis ceux qui étaient présents. Le docteur Rodney McKay, le lieutenant-colonel Sheppard, Teyla Emmagan etc... Tient d'ailleurs, elle n'a pas de nouvelles d'eux depuis le temps. Il faut dire que dès le lendemain de la bataille de la Terre, elle a prit possession du nouveau vaisseau. A dire que c'était elle qui dirigeait le SGC lors de cette bataille et elle a été chaleureusement remercier par le général Landry, le Général O'Neill etc... Mais elle ne sait pas si la cité est retourné dans la Galaxie de Pégase ou pas. Depuis qu'elle commande le Hammond, elle semble décaler par rapport à la terre mais peu importe tant qu'elle fait son boulot. C'est tout ce qu'on lui demande.

La blondinette était très calme et elle mange avec appétit sa gelée qu'elle ne mange pas en dessert mais en entrée. C'est tout aussi bon et si on lui servait ça sur le Hammond, elle serait plus heureuse tout les jours. Malheureusement, c'est un luxe qu'elle ne peut pas encore se faire. Il faudrait qu'elle se décide à trifouiller une bonne fois toute la matrice asgard dont elle dispose dans le Hammond. Étant la seule vraie experte dans ce domaine, rien ne l'arrête. Mais pour ça, elle va devoir demander l'autorisation à la zone 51 qui sont plus ou moins responsable de la construction de ce vaisseau qui est bien plus manœuvrable que ses frères aînés. Ce point ne déplait guère à la Colonel qui avait délaissé son vaisseau pour une permission bien méritée. Peut-être ira-t-elle voir cassy tient. Depuis le temps... La pauvre, depuis la mort de Janet, elle est souvent seule surtout depuis que Sam dirige le Hammond. Mais la jeune rouquine ne manque pas de volonté. Elle veut faire comme sa mère et suivre sa « tante » dans l'armée. Le plus drôle, c'est qu'elle n'est plus très loin de son but. Elle est actuellement en dernière année de médecine après quoi, elle veut directement s'engager dans l'armée. Une chose est sûre, Sam s'occupera de son dossier qui viendra en temps et en heure. Attrapant une bouchée puis une autre, le Major la remercie de ses conseils. Sam sourit et elle hoche la tête en prenant la parole.


« - Mais je vous en prie ! »

Les yeux océans du colonel regarde le Major qui semble avoir pris un air triste, ce qui entraîne un air inquiet chez elle. Mais le Major l'a rassure et elle reprend son air sérieux tout en regardant son assiette. Elle en avait mangé que la moitié. Elle remarque alors que le major fixe quelque peu son assiette tandis qu'il montre un sourire. Sam laisse sa gelée descendre dans sa gorge et le Major lui explique que sa fille en raffole. Ah ? Elle ignorait qu'il avait une fille. Décidément, la colonel en apprend tous les jours dis donc. Elle pose alors sa fourchette et elle joint ses mains pour poser son regard sur son interlocuteur.

« - Tient, j'ignorais que vous aviez une fille. Quel âge a-t-elle ? »

Demande-t-elle intriguée. Cela lui rappelle un peu Cassandra. En effet, elle était jeune mais Sam avait tenu compagnie à la jeune fille même lorsque le SGC a découvert qu'elle était porteuse d'une bombe destinée à faire sauter la porte des étoiles du SGC... Elle s'en rappelle comme si c'était hier. Hammond avait ordonné de placer la petite fille dans un bunker situé à des centaines de kilomètres sous le sol et Sam est resté à ses côtés jusqu'au bout bien qu'elle avait peur. Lorsque qu'elle a réalisé que Cassandra était toujours en vie, elle l'a serrer dans ses bras et depuis, elle est devenue sa tata. Elle jouait aux échecs tous les weekends avec elle jusqu'au moment où Janet meurt au cours d'une mission. Dès lors, elle a demandé à s'occuper de la jeune femme adolescente qui a pris goût à la solitude du au métier de sa tante mais elle sait mieux que personne ce qu'est ce projet et l'armée de l'air la surveille de près.

« - Comment s'appelle-t-elle ? »

Codage By Samantha Carter ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Ian McGreewell
avatar
Je suis Responsable de SG-E2

Messages : 48

Fiche Personnelle
Nationalité : Britannique
Grade : Major
Relations :

MessageSujet: Re: Hot Stand by   Mar 2 Aoû - 22:07

Mais que lui prend-il de divulger sa vie privée comme cela devant une parfaite inconnue ? Enfin inconnue du moins personnellement, parce que dans le programme c'est une vraie Rockstar la Carter, il n'est là que depuis peu mais il a déjà constaté que dès qu'on parle ici du colonel Carter c'est toujours avec de grandes étoiles dans les yeux, alors comment ne pas la connaître. Il n'a jamais parlé, depuis la séparation, de sa famille, de sa fille, et de sa douleur qui y est associée, en deux ans pourtant il aurait pu l'ouvrir, vider son sac, pleurer un coup et après hop on est plus léger...mais non il ne le fait pas. Voilà que maintenant, après une petite bouffe, il se met à exposer sa vie privée, sans ambages, à un Colonel de l'Air Force, femme, blonde, mythique, qu'il connaît seulement depuis quelques minutes, qu'il vient de prendre pour une femme de ménage et qui mange sa gelée en entrée. C'est complètement incompréhensible * Pour la gelée aussi d'ailleurs, chez les McGreewell on mange toujours la Jelly en fin de repas, avec parfois un petit gâteau sec et une tasse de thé.* Un petit sourire se forme sur ses lèvres, mais qu'est ce qu'elle est entrain de lui faire cette femme ?

« - Tient, j'ignorais que vous aviez une fille. Quel âge a-t-elle ? »

La dernière fois qu'il a vu Sofia, elle avait deux ans, c'était peu après le procès, il était venu passer un après midi avec elle et quand Ian avait du partir elle avait beaucoup pleurée, il en avait été très peiné.

« - Comment s'appelle-t-elle ? »

-Elle s’appelle Sofia, elle doit avoir cinq ans le 20 janvier prochain. Attendez je crois que j'ai une photo d'elle.

Il fouille dans ses poches et en sort son portefeuille, bien en évidence à l'intérieur la photo de Sofia, il se souvient du nombre de photos qu'il a du prendre ce jour là avant d'en obtenir une de potable, il se rappelle aussi de sa mauvaise humeur et de sa volonté têtue de ne pas se laisser prendre en photo * Oui, là dessus elle tient de sa mère * Il a quand même réussi à obtenir une photo d'elle faisant une moue qui ressemble vaguement à un sourire. Ce jour là, il en a tellement sué pour obtenir cette photo d'elle qu'il l'a choisie pour garnir son portefeuille, d'ailleurs elle n'est pas aussi raté que cela cette photo, ses grands yeux verts ressortant, les petites boucles blondes tombant sur son visage ainsi que sa petite moue font ressortir l'aspect "mignon" de sa fille.

-Tenez !

Il libère la photo de la protection de son portefeuille et la tend vers le colonel avec cet air de fierté qu'a tout papa dès qu'il expose sa marmaille à quelqu'un.

- C'était le jour de son anniversaire, elle n'avait pas terriblement envie de se faire prendre en photo, elle préférait aller essayer ses nouveaux jouets mais j'ai pourtant réussi à immortaliser l'évènement, cela n'a pas été une chose simple.

Il a bien envie de lui demander si, elle aussi elle a des enfants, mais la retenue militaire l'en empêche venant d'un subalterne c'est assez indiscret, d'ailleurs il ne la connait pas assez pour se mettre à lui poser des questions indiscrètes, il a déjà fait assez d'une gaffe avec elle pour aujourd'hui pas la peine de transformer l'essai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Samantha Carter
avatar
Je suis Commandant de l'USS Hammond

Messages : 109

Fiche Personnelle
Nationalité : Etats-Unienne
Grade : Colonel
Relations :

MessageSujet: Re: Hot Stand by   Lun 29 Aoû - 14:40


Histoire ancienne...



La blondinette est assez habituée pour parler avec ses hommes de tout et rien. Sur le Hammond, tout le monde avait sa propre famille sauf elle qui n'a plus que Cassandra... Même si la jeune femme n'est pas sa propre fille, elle fait comme... Elle a toujours veiller sur elle depuis son arrivée au SGC et elle était même là lorsque la base a remarqué qu'elle était porteur d'une bombe vouée à exploser... C'est dans ses bras que la jeune rouquine s'est réfugié lorsque cela n'allait pas. Avec le temps, le Colonel s'est attachée à cette gamine qui n'en est plus une... Aujourd'hui, elle est en études supérieures et la connaissant, Sam sait mieux que quiconque que Cassy est capable de faire des miracles hors du commun. Venant de terminer sa gelée, elle écarte l'assiette où on yriuvait l'entrée afin de s'attaquer au plat de résistance encore un peu fumant de chaleur. Un bon repas n'a jamais fait de mal à personne et encore moins à sa personne qui loupe plusieurs repas par jour... Approchant son assiette, elle attrape sa fourchette et elle commence à manger. Bien entendu, les yeux océans de la responsable du Hammond reste concentré sur son interlocuteur qui avait parlé de sa vie privée.

D'ailleurs, cela ne l'a gène aucunement et c'est ce genre de relation qui permet de renforcer des liens entre les militaires du programme. Concernant Sam, elle est peut-être plus simple que les autres officiers qui peuvent ,malheureusement, se prendre la têt pour rien. Bien qu'elle soit connue, elle aimerait bien ,par moment, qu'on l'ignore complètement. Elle est peut-être brillante et peut-être un élément-clé de ce programme mais elle aime bien être oublié, effacer des mémoires afin de pouvoir être seule. La solitide temporaire n'a jamais fait de mal à personne. Heureusement qu'elle peut s'isoler par moment lorsque le Hammond est en hyper-espace. Mais n'allez pas croire qu'elle passe son temps à s'isoler, vous auriez tord, complètement tord. Sam est le genre de femme qui est une accro au travail. Mais cela reste encore un de ces immenses points forts qui peut facilement se transformer en point faible... Mais comme tous êtres humains, elle a aussi des faiblesses qui sont heureusement connues de peu de personnes. Mangeant son assiette, elle entend le major et elle déplace ses yeux vers la photo de sa fille. Mâchant puis avalant ce qu'elle avait dans la bouche, elle l'essuie avant de prendre le porte-feuille dans ses mains. Bien entendu, elle fait attention comme jamais et elle ne fouille pas dedans. Elle n'a pas le droit de le faire et elle ne le fera jamais... Sam est quand même quelqu'un de respectueux. Ian explique que la photo a été prise le jour de son anniversaire et qu'il avait eu du mal à immortaliser le jour. Sam regarde la photo et un sourire apparait sur son visage. Elle est vraiment mignonne en tout cas.


« - Elle est vraiment mignonne, votre petite Sofia ! »

Et elle était sérieuse. Refermant le porte-feuille, elle le rend à son propriétaire. De toute açon, il peut aller nul part sans ses papiers. Même pour venir ici, il faut toujours présenter des papiers d'identité. C'est une obligation afin de renforcer la sécurité au sein de la base. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une base qui cache d'immenses secrets que la Terre n'est pas capable de découvrir vu que les hommes qui l'habite ne sont pas capable d'entendre ce genre de chose. De nombreuses personnes ont essayés mais ils ont bien faillit finir en aliments pour Charognard. Après lui avoir rendu son porte-feuille, elle place ses mains sur la table en se disant qu'elle lui rappelle Cassy.

« - Elle me rappelle Cassandra... Sauf qu'elle est beaucoup plus âgée que votre fille. Cassandra n'est pas vraiment ma fille mais elle me considère comme sa tante ! »

Codage By Samantha Carter ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Ian McGreewell
avatar
Je suis Responsable de SG-E2

Messages : 48

Fiche Personnelle
Nationalité : Britannique
Grade : Major
Relations :

MessageSujet: Re: Hot Stand by   Mer 31 Aoû - 13:11

« - Elle me rappelle Cassandra... Sauf qu'elle est beaucoup plus âgée que votre fille. Cassandra n'est pas vraiment ma fille mais elle me considère comme sa tante ! »

Il range son portefeuille dans sa poche, il est surpris de la facilité avec laquelle il s'est livré, il a en effet depuis toujours voué un véritable culte au secret et même ses plus proches compagnons d'armes peuvent estimer qu'ils en savent quasiment autant sur lui que n'importe quel inconnu. Au S.A.S son métier était un métier dangereux et les risques qu'ils prenaient énormes, infiltrations, récupérations d'informations et de ressortissants, sauvetages et opérations coups de poings, c'étaient son quotidien et il connaissait le cas de certains agents, devenus trop gênants pour ces groupes terroristes, dont on avait retrouvé les familles sauvagement assassinés. Ces exemples ont éveillés en lui une espèce de paranoïa qui le pousse à ne jamais révéler quoique soit de sa vie privée, même à ses compagnons d'armes en lesquels pourtant il a toute confiance. Prudence est mère de sûreté. Ici cela lui semble différent, il s’apprête à quitter ce monde, cette galaxie, alors il peut bien faire une petite entrave à ses principes et il ne risque rien avec ce colonel de l'Air Force qui a prouvé maintes et maintes fois son héroïsme.

« -Vraiment ? Vous arrivez à vous rencontrer souvent, en dépit de vos missions à travers l'univers ? »

Il se fait beaucoup de mal en lui posant cette question car sans être (du moins pour le moment) un explorateur de l'univers il ne rend jamais visite à sa petite Sofia. La colonel quant à elle doit, malgré ses prérogatives, sûrement toujours trouver un peu de temps pour sa nièce. Il se sent soudain très misérable.

«  Est-ce que cela vous dérange, si on change de sujet ? »

Il a assez parlé de sa vie privée, il n'en reparlera plus aujourd'hui, remuer ces vieilles plaies commence à le peser.

«  Je suis assez curieux d'en savoir un peu plus sur notre flotte de vaisseau. Je suis véritablement surpris que notre terre soit aussi avancée technologiquement. »


Il ajoute avec un petit rire :

«  Vous savez, que à cause de vous, tous nos programmes aérospatiaux si sérieux passent pour une vaste plaisanterie. Dire que l'on en est encore à déterminer si la vie existe autre part que sur terre. »

Intérieurement il espère fortement que le colonel lui proposera une petite visite du Hammond. Il s'est depuis toujours fortement intéressé aux découvertes, aux avancés que l'on a pu faire dans le domaine spatiale. Il est aussi un grand fans de science fiction il a vu l'intégrale des star treks, et reconnaît être un adepte de la série Babylon 5, alors quand il apprend que la fiction n'est peut-être pas aussi illusoire que l'on peut le croire, il ne peut que ressentir une grande curiosité et il espère qu'elle sera bientôt satisfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Samantha Carter
avatar
Je suis Commandant de l'USS Hammond

Messages : 109

Fiche Personnelle
Nationalité : Etats-Unienne
Grade : Colonel
Relations :

MessageSujet: Re: Hot Stand by   Sam 10 Sep - 14:21

[HRPG : J'espère que le changement de proprio ne te sera pas fatal ^^]

    Ah changement de sujet pour le colonel et le major. Samantha comprenait parfaitement. Ce sujet devait être bien trop dur pour lui. Avoir un petit bout de choux comme Sofia, et ne pas la voir très souvent. Pour elle, Cassandra lui manquait, mais elle avait eu le temps de la voir grandir sur Terre, en sécurité.

    McGreewell voulait entrer dans un sujet sérieux : la flotte terrienne.

« Je suis assez curieux d'en savoir un peu plus sur notre flotte de vaisseau. Je suis véritablement surpris que notre terre soit aussi avancée technologiquement. »
    Samantha regarda le major avec un sourire, puis celui-ci rajouta :

« Vous savez, que à cause de vous, tous nos programmes aérospatiaux si sérieux passent pour une vaste plaisanterie. Dire que l'on en est encore à déterminer si la vie existe autre part que sur terre. »
    Oh mais oui le colonel le savait. Quand elle pensait à toutes les technologies qu'elle et toutes les équipes SG avaient ramené sur Terre. Personne n'était vraiment au courant, à part lorsque le docteur Lee et elle faisait des démonstrations d'adaptation de technologie extra-terrestre. Bref, tout cela pour dire, qu'elle aussi rigolait un peu.

    - Notre flotte n'est pas très très grande en comparaison avec celles des Oris ou celle d'Anubis, mais nous faisons notre petit bonhomme de chemin dans la galaxie. Nous avons quoi 4 vaisseaux opérationnelles, si je ne me trompe pas. Mais vous savez, le fait les habitants de la Terre ne sachent rien du programme est notre principal avantage et également notre plus gros problème. Mais c'est un sujet vaste dont nous n'allons pas débattre ici. Cela serait quelque peu déprimant... non ?

    Elle termina sa gelée, puis leva la tête vers le major, une idée venant de germer en elle.

    - Les vaisseaux vous intéresse-t-il donc ? Le Hammond est en orbite avec peu de personnel à bord. Vous voulez aller y faire un tour ?

    Certes elle était en congé mais rien ne l’empêchait d'aller sur son propre vaisseau ! Alors pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Ian McGreewell
avatar
Je suis Responsable de SG-E2

Messages : 48

Fiche Personnelle
Nationalité : Britannique
Grade : Major
Relations :

MessageSujet: Re: Hot Stand by   Mer 26 Oct - 19:24

(HRPG : J'avais fini par l'oublier celui-là ^^)

- Notre flotte n'est pas très très grande en comparaison avec celles des Oris ou celle d'Anubis, mais nous faisons notre petit bonhomme de chemin dans la galaxie. Nous avons quoi 4 vaisseaux opérationnelles, si je ne me trompe pas. Mais vous savez, le fait les habitants de la Terre ne sachent rien du programme est notre principal avantage et également notre plus gros problème. Mais c'est un sujet vaste dont nous n'allons pas débattre ici. Cela serait quelque peu déprimant... non ?

Il comprend très bien le point de vue de son supérieur, inutile de gâcher le repas avec un débat long et piquant, la dernière chose dont il a besoin c'est bien de déprimer. * Ce serait dommage de boucler ce moment sur une fausse note. Tu l'avais si bien commencé ! Gniark Gniark *

Il acquiesce aux dires du Colonel et replonge son nez dans ses patates, il en déguste une fourchette avec un air appréciateur. Pour de la nourriture militaire c'est loin d'être mauvais par ici, il semble qu'on les chouchoute les membres du programme Stargate.

- Les vaisseaux vous intéresse-t-il donc ? Le Hammond est en orbite avec peu de personnel à bord. Vous voulez aller y faire un tour ?

Il relève la tête et sa bouche s'ouvre peu à peu en un grand sourire, il va enfin pouvoir visiter un vrai aéronef spatial, son petit côté geek va être comblé. C'est avec une voix pleine enthousiasme qu'il répond à la proposition du colonel Carter.


- J'apprécierai beaucoup mon colonel ! Si cela ne vous dérange pas trop naturellement
.

Il y a bien longtemps qu'il n'a pas ressentit ce sentiment d'enthousiasme d'une manière aussi forte, peut être depuis l'incident. Cette affectation lui servira donc de thérapie ? En tout cas il l’espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Samantha Carter
avatar
Je suis Commandant de l'USS Hammond

Messages : 109

Fiche Personnelle
Nationalité : Etats-Unienne
Grade : Colonel
Relations :

MessageSujet: Re: Hot Stand by   Jeu 26 Jan - 19:20


Une visite en bonne et due forme



Et dire qu’elle se trouvait dans l’endroit où tout à commencé il y a des années en arrière… Jamais elle n’aurait pensé que cela irait aussi loin. Pourtant, elle est toujours là et ceux malgré les sacrifices que la Terre a du faire. Si on devait faire le bilan de la situation, elle n’est pas aussi critique que le pense les politiciens qui gardent leur nez derrière leur bureau et leur cul dans une siège moelleuse. Chose que Sam déteste par-dessus tout. Pourtant, elle a eu le droit à son lot de ce « poste » mais contrairement aux politiciens, elle n’a plus rien à prouver à l’armée ou au gouvernement. Elle est ni plus ni moins qu’une des figures de ce programme. Et c’est une chose qu’elle ne laisse pas dans l’ignorance. Après avoir fini sa gelée, elle éloigne l’assiette pour prendre son plat principale. Prenant quelques bouchées, elle regarde le major avec attention tandis qu’il avait donné une réponse positive concernant la visite du vaisseau qu’elle dirige depuis pas mal d’années maintenant. Hochant la tête, elle se lève et elle fait signe au major de la rejoindre. Une fois fait, elle lui prend la main et elle lève sa seconde main vers son oreillette afin d’ordonner la téléportation. Ce qui est bien, c’est qu’elle est parvenue à dérouter le système anti-téléportation du SGC afin de le faire à sa guise. Si ce n’est pas extra ça. Rapidement, une lumière blanche se manifeste dans le mess et les deux hommes se retrouvent sur le pont du hammond. Tout le personnel se met au garde à vous et Sam joint ses mains devant elle avant de dire à son équipage.

« - Votre première impression, Major ? »

Cette fois, c’est plus de la curiosité mais chaque personne qui est venu ici n’a jamais regretté son voyage parmi l’élite de la Terre. Silencieuse, elle se laisse entraîner par la belle vue qui se tenait devant elle. Et dire que c’était pour ça qu’elle avait toujours voulu devenir astronaute. Mais finalement, le programme a comblée son rêve et c’est ainsi qu’elle a fait son chemin. Restant aux côtés du Major, elle se met soudainement pensé à Cassy qui n’est pas native de la Terre mais qui y vit malgré tout. Après plusieurs minutes, elle tapote l’épaule du major et elle s’avance vers le fond de la passerelle. S’approchant de ses seconds, elle leur fait signe et elle les présente.

« - Major, voici mes seconds, les Major Kevins Markes et Pat Meyers. Ils sont tous deux officiers de pont. Je vous présente le Major Ian McGreewell qui sera l’un de nos hôtes à notre prochain voyage vers Eridani. »

Le salut militaire est obligatoire même entre major et Ian reçoit les vœux de bienvenue sur le vaisseau. La routine quoi. Après quoi, le major aura le loisir de voir tous les outils dont elle se sert pour naviguer. Lui faisant signe, le major pouvait s’approcher des appareils pour observer à sa guise. Ce n’est pas un jouet, ça c’est sûr et certain.

Codage By Samantha Carter ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon nom est
Contenu sponsorisé

Je suis



MessageSujet: Re: Hot Stand by   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hot Stand by

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» STAND FERRARI
» stand,tour,tribune, bât.officiel!!
» Ghost in the Shell: Stand Alone Complex
» Pour mon stand Téléthon
» The Last Stand!
Page 1 sur 1

     Stargate Eridanus :: La Voie Lactée [RPG] :: Le Système Solaire Terrien :: Le SGC+